Connectez-vous S'inscrire
Menu

SYNDICAT NATIONAL FORCE OUVRIÈRE DE LA RADIO, DE LA TÉLÉVISION, DE LA PRODUCTION, DE LA DIFFUSION AUDIOVISUELLE ET DU MULTIMEDIA


snfort






Numéros surtaxés : pensez à l’annuaire inversé !

Rédigé le Mardi 27 Décembre 2016 à 13:00 | Lu 46 fois

Notez

Qui n’a jamais vu apparaître sur la facture de son opérateur téléphonique une ligne pointant la facturation d’une communication vers un numéro surtaxé ?

Ces numéros surtaxés sont les numéros à 10 chiffres commençant par 08, les numéros à 6 chiffres commençant par 116 ou 118, ainsi que les numéros à 4 chiffres commençant par 3 ou 10.

On parle alors de numéros de services à valeur ajoutés (SVA), car ils permettent de contacter des éditeurs de services, tels que renseignement téléphonique, service client, achat de contenu multimédia, etc.

Régulièrement ces numéros sont mal perçus par les consommateurs, et souvent à juste titre, car générant une surfacturation, voir même dans certaines situations un abonnement prélevé tous les mois via la facture de téléphone.

De plus, retrouver l’identité de l’éditeur qui se cache derrière un numéro de téléphone n’est pas aisée pour le consommateur qui se retrouve ainsi démuni lorsqu’il s’agit de déposer une réclamation ; soit que le service rendu n’est pas à la hauteur, soit qu’il veuille contester la réalité de son engagement.

Sur ce dernier point les choses devraient s’améliorer avec la mise en ligne du site www.infosva.org, édité par l’association SVA+ et qui permet, à l’aide d’un annuaire inversé de retrouver les coordonnées d’un éditeur grâce au numéro avec lequel on a pu entrer en contact avec lui.

Il est également possible, à l’aide d’un outil de signalement sur le site de procéder, lorsque l’on constate une irrégularité de la signaler à l’association SVA+ qui pourra alors procéder aux vérifications qui s’imposent. Toutefois ce signalement ne se substitut pas à la possibilité qu’a tout consommateur de saisir la direction départementale de protection des populations de son département, pour signaler les manquements qu’il constaterait.

Pour conclure, si cet annuaire inversé ne mettra pas fin aux litiges entre consommateur et opérateur de communication électronique quant à la facturation, pour compte de tiers, des services d’éditeurs tiers, il reste un outil utile au consommateur qui pourra, quand il le souhaite retrouver les coordonnées de l’éditeur avec lequel il se trouve en litige.

Source Confédération Force Ouvrière


Lu 46 fois

SNFORT | Actualités | Pour aller plus loin | Éditoriaux de Jean-Claude Mailly | Juridique | Formation | Sections du SNFORT | Retraite | Erreur pages : | Conventions collectives | Emploi | Intermittents | Europe - International | Handicap | Economie | Santé | Consommation